Afin d’éviter la prolifération de chardons sur la commune, il est nécessaire de rappeler l’arrêté préfectoral du 08 avril 2005

Ce dernier stipule que les propriétaires, fermiers, métayers, usufruitiers et usagers sont tenus de procéder à la destruction des chardons dans chacune des parcelles qu’ils possèdent ou exploitent, dont ils ont la jouissance ou l’usage. La destruction des chardons devra être opérée par voie chimique ou mécanique et être terminée au plus tard avant la maturation des graines.

En outre, et depuis l’arrêté préfectoral de juillet 2007, il est interdit d’éliminer par le feu les débris végétaux provenant de l’entretien des jardins, qui doivent être orientés vers les déchetteries.

Partager cette page sur :