le centre-ville historique

Sur la Place du Martray, véritable cœur économique et politique de la ville depuis le Moyen-âge, vous pouvez apercevoir de nombreuses demeures du XVIème siècle. À l’angle de la rue de l’église se trouvait un ancien hôtel fréquenté par Pierre Loti. Dans son roman « Pêcheur d’Islande », cette demeure (aujourd’hui salon de coiffure) est celle de son héroïne Gaud Mével. Tout près (22 place du Martray), une belle maison à pan de bois était la demeure de la famille Armez (riches armateurs au XVIIIème siècle).

Au n°1 de la place une maison de pierre porte le plus ancien millésime de Paimpol : 1581.

 

Les deux rues les plus anciennes, et principales artères de cette place, sont la rue de l’église, qui rejoint la route de Lézardrieux (1ère voie accessible par l’ouest) et la rue des Huit Patriotes (auparavant appelée rue de Ploubazlanec), qui menait au Champ de Foire et à la route vers Ploubazlanec.

 

Dans la rue des Huit Patriotes, vous pourrez voir « la Maison Jézéquel », datant du XVème siècle, et classée Monument Historique en 1930. Sa structure en bois et son architecture typique du XVIème siècle en font un des bâtiments les plus anciens de la ville. Au rez-de-chaussée la maison abritait un porche aujourd’hui fermé. D’abord spécialisée dans le matériel de pêche, surtout pour les goélettes, elle a fini par devenir une quincaillerie où tout est disponible à l’unité. Elle est actuellement tenue par la cinquième génération de Jézéquel depuis 1886.

 

Autre rue incontournable de Paimpol : la rue des Islandais, l’ancien « quartier latin », où les armateurs recrutaient leurs équipages. C’est également là que les marins racontaient leurs aventures vécues durant les longs mois de pêche dans la mer d’Islande.

Le saviez-vous ?

  • Pendant la Révolution Française, la rue de l’église s’appelle la rue du temple et la place du Martray la place de la liberté.
  • Où est l’église de la rue de l’église ?

De l’ancienne église de Paimpol, il ne reste que son clocher, aujourd’hui appelé « la Vieille tour », qui se trouve…rue de l’église !

  • Le nom «Martray» correspond au lieu où se tenait le marché. Sur cette place, s’est tenu et se tient encore le marché. Aujourd’hui, c’est le mardi matin !

Partager cette page sur :