Le port en coeur de ville

Paimpol est doté d’un port de caractère et d’histoire qui est une escale incontournable sur le littoral nord Breton. Il est situé au coeur de la ville. Le port vit tout au long de l’année.

En toutes saisons, on y trouve commerces, restaurants, cafés ou lieux de convivialité à deux pas des pontons.

Le port de Paimpol est la porte d’entrée vers l’Ile de Bréhat, les atterrages du Trieux d’où l’on se projette facilement vers les Iles Anglo-Normandes, l’Angleterre ou encore l’Irlande. Entouré par un littoral préservé, à la fois naturel et sauvage, on s’y promène à la recherche de sa célèbre falaise avec plaisir et curiosité.

Paimpol est un port d’activité, de plaisance, de pêche et d’ostréiculture. Tous les services y sont à disposition avec une capitainerie et une maison des plaisanciers, une couverture Wifi en accès direct sur tout le port, des blocs sanitaires agréables, un service carburant, une pompe à eaux noires qui dotent le port d’un grand confort. Le port dispose de 320 places à l’année et 50 places réservées aux visiteurs.

Depuis l’été 2011 le port de plaisance est placé sous vidéosurveillance, quatre caméras judicieusement placées filment 24h/24 le port et ses abords compris dans le domaine public.

 

Site du port de Paimpol

Le port et ses labels

  • « Port propre » c’est logiquement que Paimpol a reçu en 2017 le pavillon bleu, preuve supplémentaire de son attachement au respect de l’environnement.

     

  • Le Port de Paimpol a également reçu le label « Port d’intérêt Patrimonial » depuis 2014 (première ville des Côtes d’Armor) pour une validité de 5 ans. Ce label met en avant les efforts de préservation du patrimoine bâti maritime dont l’objectif étant de les valoriser dans une démarche touristique et permet d’obtenir plus facilement un soutien technique, financier et stratégique des communautés de communes, d’agglomération ou urbaine ou encore du Département ou de la Région.

 

Historique du port

  • 1762 constructions du 1er quai de 78 mètres
  • 1762 – 1852 :
    • Grande pêche à la morue à Terre-Neuve
    • Pêche côtière
    • Cabotage –  transport de blé, graines de lin, toiles et fil écru  principalement
  • Jusqu’en 1882 : Paimpol est un port d’échouage
  • 1882 : construction du 1er bassin à flot
  • 1902 : construction du 2nd bassin à flot
  • 1852 – 1935     
    • Période Islandaise – pêche à la morue en Islande
    • Pêche côtière
    • Cabotage – trafic de sel, et de sable important
  • 1935 : Dernier armement pour l’Islande
  • 1960 : Apparition des premiers pontons pour les bateaux de plaisance
  • 1993 : Fin du cabotage

Pour plus de renseignement sur l’histoire du port de Paimpol, vous pouvez contacter le musée de la mer de Paimpol ou consulter le livre « Paimpol, un port dans la ville »

 

 

En plus du port, la commune dispose d’une zone de mouillage à Poulafret pour l’activité plaisance avec 30 places de mouillages.

Partager cette page sur :